Atelier d’écriture avec des élèves allophones en classe d’accueil

Le lycée Adrienne Bolland à Poissy participe à une expérimentation francilienne sur l’écriture littéraire multimédia avec des élèves allophones.

La direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France, la région Île-de-France, l’académie de Versailles et le C.R.D.P de Versailles souhaitent favoriser le développement de résidences d’écrivain en établissement scolaire (circulaire MEN n° 2010-032 du 5-03-2010) accueillant des élèves allophones arrivants (ou issus de familles itinérantes et de voyageurs).

Il s’agit de favoriser sur le territoire francilien l’implantation de quatre pôles expérimentaux d’écriture littéraire multimédia. Dans le département des Yvelines, le lycée Adrienne Bolland à Poissy participe à cette expérimentation.

Mélanie Roux, enseignante de lettres, accompagne une « classe d’accueil » (CLA [1]) de 19 élèves non francophones. (16 nationalités différentes). Associée à Anne Savelli écrivaine, elles ont travaillé ensemble sur ce projet sur environ 40 heures.

Outre les outils de production numérique (tablette et ordinateur), l’ENT de la Région a été largement utilisé pour répondre aux trois besoins suivants :

  • communication : Actualités et messagerie
  • dépôt et partage de documents : Espaces de travail
  • carnet de bord : Blog de l’enseignante et/ou de la classe

Communication

Dès le départ un groupe ENT pour ce projet a été créé.

Ce groupe a permis de partager facilement des documents, des informations, et des activités entre les différents membres du groupe.

Le « service actualités » a permis d’annoncer des événements liés à ce projet.

Capture d’écan : actualité de l’atelier d’écriture

Le « service messagerie » a permis à l’équipe pédagogique de communiquer facilement avec les élèves et leurs parents. L’organisation du travail, des consignes ou des informations diverses ont pu être diffusées par email via la messagerie de l’ENT.

Dépôt et partage de documents

Des tablettes Samsung Galaxy tab 3 ont été prêtées par la région Île-de-France à chaque élève ainsi qu’à l’enseignante. Grâce à ces tablettes, les élèves ont pu créer des ressources lors de leur sorties (Gaité lyrique, château de Versailles, médiathèque de Poissy, …) : productions de textes, de photos, de vidéos ainsi que des enregistrements vocaux.

Toutes ces ressources ont été ensuite déposées sur l’ENT de l’établissement.

Un dossier a été créé pour ce projet dans l’espace établissement grâce au « service Espaces de travail ». L’enseignante à été désignée par l’administrateur comme gestionnaire de ce dossier. Ensuite, elle a pu gérer dans ce dossier une arborescence permettant deux choses :

  • Le dépôt par l’enseignante et l’écrivaine d’un corpus de documents à l’attention des élèves (droits de lecture seulement)
  • Le dépôt pour chaque élève des documents produits. Pour cela, des dossiers au nom de chaque élève ont été créés avec des droits d’écriture aux élèves sur leur dossier et des droits d’écriture également pour l’enseignante sur tous les dossiers élève.
    Capture d’écran : espaces d’échange de l’atelier d’écriture

Carnet de bord

Le « service Blog » a permis à l’enseignante de tenir à jour un carnet de bord du projet afin de conserver une trace des activités des élèves au fil des séances. Chaque séance ayant fait l’objet d’un ou de plusieurs nouveaux « billets ». Les élèves disposaient d’un droit d’écriture pour rédiger eux-mêmes leurs articles. L’insertion de photos entre autre permet d’accompagner le texte.

Conclusion

Le projet se conclura au mois de juin à la Gaité Lyrique à Paris par un « Pécha kucha » produit par l’ensemble des 19 élèves.

Encore un projet pédagogique accompagné par le numérique où l’ENT aura permis à un travail collaboratif de qualité !

Notes

[1CLA : Classe d’accueil

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)